Tatouage
Publié le - 2009 clics -

Tatoutage des yeux, une pratique dangereuse

Peut-être est-ce nouveau pour vous, peut-être en avez-vous déjà entendu parler, une nouvelle pratique arrive tout droit des états unis, où elle est apparue il y a une petite dizaine d’année, et tend à se développer à travers le monde.

Le tatouage, un phénomène à la mode

Le tatouage est une pratique ancestrale dont l’histoire est très difficile de retracer, cependant, il est tellement vieux que nous pourrions presque dire qu’il existe depuis toujours. Anciennement réservé aux détenus de prison, et répandu chez les délinquants, le tatouage plait aujourd’hui à une population bien plus large.

Il permet de s’exprimer à travers son corps, d’affirmer ses idées, de garder une trace de son passé, de s’affirmer en tant qu’individu.
A un moment où la population cherche à tous prix à se démarquer, à se différencier, à l’ère du sur-mesure le tatouage est au cœur de l’actualité, et permet de s’exprimer, d’exprimer son style graphiquement, prenant son corps pour support.

La nouvelle pratique du tatouage de l’œil

Le tatouage de l’œil fait débat depuis son arrivée il y a 8 ans aux états unis. Cette pratique expérimentée et peaufinée par un tatoueur Américain Luna Cobra.

Cette nouvelle pratique consiste à injecter dans le globe oculaire des pigments colorés à l’aide d’une seringue. La couleur sera alors placée sous la fine couche supérieure de l’œil, que l’on appelle la conjonctive. Ainsi, la totalité du blanc des yeux se verra alors colorée de rouge, de bleu, de vert, de jaune, enfin de la couleur choisie par le client.

Une pratique que certains diront sans réelle douleur, si ce n’est le ressenti d’un picotement, suivit d’une légère pression, pour finir avec quelques grains de sable dans l’œil avec un léger frottement, largement supportable, ce qui augmente encore l’envie de le pratiquer chez les plus motivés, pourtant il semblerait que cela ne fasse bien plus mal que ce qui peut être raconté !

Une pratique non sans dangers, l’inquiétude des ophtalmos

Les ophtalmos sont inquiets de l’arrivée de cette nouvelle pratique. En effet, si le tatouage est une pratique aujourd’hui couramment utilisée et répandue, et qu’avec certaines règles à respecter tout devrait se dérouler au mieux, il n’en est pas de même pour le tatouage des yeux.

Les ophtalmos sont très inquiets car les tatoueurs ne sont pas médecins, et n’ont pas reçu de cours de médecine. Comment peuvent-ils prendre soin de la rétine, et être surs de ne pas abimer l’œil ?
Même si leurs gestes sont surs, que leur main est stable, et que leurs qualités d’artiste, de précision ne sont plus à prouver, le danger est bien présent pour la santé, et les risques ne sont pas moindre.

Le tatouage de l’œil peut causer des infections, des inflammations, voir même une cécité, soit une perte totale de la vue.
Et les dommages ne sont pas occasionnels ou peu répandu, le risque est réellement présent. Le rappeur américain Mace en a d’ailleurs fait la douloureuse expérience.

En succombant à la tendance le rappeur voulait montrer qu’il était capable de surmonter la douleur, puisqu’il a même filmé l’intervention du tatoueur. Cela aurait pu être bien difficile pour Mace de conter sa vision du monde en rappant suite à cela, car le tatouage a bien failli lui être fatale, il n’a pas été pas loin d’y laisser sa vue, et a dû être opéré d’urgence à l’hôpital ; Il a fini par retrouver la vision deux semaines après, une belle fin, mais qui prouve les dangers terrifiants de cette pratique qui malheureusement se répand.