Tatouage
Publié le - 120 clics -

Le danger du tatouage pour la peau

Le tatouage est une mode qui attire surtout la jeunesse. Médicalement, une grande vigilance s’implique même avant toute opération. Cette mise en garde est confirmée à haut sphère médical. Quel le tatouage soit temporaire ou permanent, personne n’est à l’abri d’un danger et de risques.

Les risques à long terme

Le passage des produits de tatouage à travers le derme peut causer des conséquences irréversibles pour la peau. Les encres de tatouage sont composées de plusieurs métaux comme le chrome, le cuivre, le fer, le mercure ou le nickel. Lentement mais surement, ces métaux toxiques peuvent engendrer le cancer de la peau, maladie suite d’un tatouage tortue. La première vigilance est l’analyse des composants des encres de tatouage.

Entrant également dans la composition des encres de tatouage, les pigments sont également sources des affections de la peau comme l’eczéma et la sarcoïdose qui est une maladie inflammatoire. Compte tenu du délai impliqué après le tatouage, outre les réactions allergiques, ces deux premières conséquences dérivent de l’application du tatouage tortue lésions.

Dans le cas où le tatouage n’aurait pas été effectué pour être permanent, le retrait du tatouage tortue par laser ou chirurgie s’avère parfois indispensable.

Les tatouages au henné

Souvent, le henné entre dans la composition des encres de tatouage. Malgré le fait que le henné puisse être une substance naturelle bénigne, il arrive que pour des tatouages éphémères, des mélanges toxiques puissent être effectués, comme le PPD ou le paraphenylènediamine. Ce produit toxique donne une couleur noire aux tatouages et augmente leur longévité. Ce mélange entraîne d’office les conséquences d’un tatouage tortue avec l’apparition de l’eczéma, des cicatrices indélébiles, de l’urticaire ou des allergies.

Pour plus d’assurance et pour éviter les conséquences nocives d’un tatouage tortue, il est conseillé de vérifier la composition du produit de tatouage au henné. Le mélange doit impérativement être orange et non noir.

Tatouage : à éviter en cas de problème de peau

Les spécialistes en tatouage confirment qu’il faudrait toujours effectuer des analyses rapprochés de la peau avant de s’impliquer. Le type de la peau est à vérifier de près. La présence des grains de beauté et des nombreuses tâches de rousseur deviennent également des barrières aux procédures de tatouage. Le tatouage est également déconseillé pour certaines maladies de peau comme le psoriasis, le vitiligo, la sarcoïdose.

Partenaire de redaction : http://www.cointatouage.com