Tatouage
Publié le - 78 clics -

Le tatouage: de la pratique ancestrale à un engouement mondial

Autrement, le tatouage était utilisé à des fins culturelles et spirituelles, si on prend l’exemple des tatouages polynésien. Depuis la modernisation des moyens de se faire tatouer, le nombre de personnes tatouées n’a cessé d’augmenter. Cette hausse se justifie aussi par l’explosion des salons de tatouages. Mais aussi par la prise de conscience des significations exactes de ces pratiques.

Avant, il signifiait une marque d’inclusion sociale

Venant du mot tahitien tatau, le mot tatouage signifie dessiner. Dessiner quoi? Au fait, il s’agit d’une décoration corporelle. Le fait de dessiner un motif sur le corps d’un individu signifie qu’il appartient à un groupe. Autrement-dit, se faire tatouer relevé d’un rituel d’initiation ou d’appartenance.

Se faire tatouer pour sa reconnaissance

Aujourd’hui, le tatouage est présenté comme un signe de reconnaissance. C’est-à-dire qu’il ne symbolise plus une appartenance à un groupe ethnique, mais plutôt un signe d’identification ou de gratitude. A l’échelle mondiale, l’admiration des gens envers le tatouage est de taille. Chacun choisit alors un symbole ou un motif qui le représente le mieux. En tant que marque de remerciement et d’identification, le dessin réalisé représente souvent des signes astrologiques, le nom de leur proche, un animal etc. Il existe même des tatouages couvrant toute la colonne vertébrale. Le style tendance actuellement très apprécié.

Le tatouage dans le monde

Partout dans le monde, le tatouage est utilisé différemment selon la localisation. Grecs, Romains, Japonais, chacun a sa façon de l’utiliser à leur aise. Pour les Grecs, le tatouage était un moyen de communication entre les espions. C’était aussi un signe d’identification et de hiérarchisation. Du coté des Romains, seuls les criminels et les esclaves portaient des tatouages. Et pour les pays orientaux, notamment le Japon, les japonais voyaient plutôt le côté artistique que le coté religieuse des tatous.

Bref, le tatouage est utilisé sous différentes formes. Chacun ne voit pas ces décorations du corps sous le même angle. Autrement apprécié par ses significations culturelles et éthique, le tatouage est aujourd’hui connu pour son coté esthétique et artistique. Un élément décoratif et symbolique devenu le style préféré de la population mondiale. Tant pour les jeunes que pour les plus âgés.